Matt Elliott

Matt Elliott

Discographie

 

A l'heure où nous venons de fêter les 20 ans de Semtex de The Third Eye Foundation, son auteur, Matt Elliott, est de retour avec son septième album sous son propre nom, le bien nommé The Calm Before.


Sous l'oreille attentive du producteur David Chalmin (Angélique Ionatos, Gaspar Claus & Pedro Soler, Shannon Wright) comme sur son précédent opus, l'intimiste Only Myocardial Infarction Can Break Your Heart, et toujours accompagné de Jeff Hallam (Dominique A) à la contrebasse et Raphaël Séguinier (Hindi Zahra, Emilie Simon) à la batterie, Matt nous propose ici en 43 minutes cinq nouveaux titres. L'ensemble révèle un travail minutieux tant sur la composition que sur les textes. Bien sûr, on retrouve la virtuosité de son jeu de guitare folk influencé par les musiques des pays méditerranéens ou d'Europe de l'est et des morceaux commençant de manière intime et finissant en ouragans noise. Mais ici, c'est bien la justesse de l'ensemble qui marque de l'auditeur de plus en plus profondément à mesure que les écoutes s'enchaînent.


Car The Calm Before est son disque le plus minimaliste, assurément. C'est aussi le plus élégant dans ses arrangements. En résulte une atmosphère pesante et viscérale, mais aussi étrangement familière et rassurante. Cela tient aussi beaucoup à la voix de Matt, qui n'a jamais aussi bien chanté. Il faut également comprendre que l'art de Matt repose sur une poésie très personnelle, particulièrement remarquable pour un artiste venant des musiques électroniques, sachant questionner son parcours de façon systématique. Son écriture est cryptique et laisse l'opportunité à chacun de s'approprier ses textes comme il l'entend. Mais quelques thématiques ressortent néanmoins:


« The Calm Before » est une référence évidente à l'expression le calme avant la tempête. Le morceau évoque ces moments où la vie est bouleversée - par une simple rencontre où un événement inattendu - et les incertitudes et la peur de l'inconnu que cela implique. Mais l'orage apporte aussi un renouveau, un départ inattendu.

« The Feast of St. Stephen » est un purgatoire personnel des réminiscences d'une enfance marquée par un climat religieux étouffant et de la pression psychologique qui en découle auxquels il a dû faire face, et qu'il considère induits dans tout groupe et organisation sociale axée autour d'une religion.

« I Only Wanted to Give You Everything » propose le texte le plus explicite du disque, le plus succinct également. Quelques lignes suffisent ici à Matt pour décrire le décalage qu'il existe entre les gens, même les plus supposément proches.

« Wings & Crown » est un morceau sur « la fragilité du pouvoir, et de la possible brièveté de ceux qui le détiennent.». Est-il utile de préciser que ce sujet pourrait aussi définir un artiste à l'égo démesuré ? Comme c'est souvent le cas, gardons tous à l'esprit que ce morceau est probablement à propos de Matt lui-même...

Et il termine à propos de « The Allegory of the Cave » : « une référence ouverte à la fameuse allégorie de Platon. Et si vous n'en n'avez jamais entendu parler, vous devriez peut-être partir marcher dans le désert... ». Cette métaphore s'applique ici à l'Homme, à sa place dans l'Univers, et ce qui pourrait exister après la mort.


On l'aura compris, Matt livre avec The Calm Before un disque pessimiste mais empli d'une réflexion résolument humaniste. Une pierre angulaire dans les chemins de traverse de la folk music contemporaine qu'empruntent l'artiste ? L'avenir nous le dira.

Toute l'actualité

En concert
En concert En concert

 

A VENIR  :

21-11-2019 • Lausanne CH - Le Bourg 
22-22-2019 • Martigny CH - Caves du Manoir 
23-11-2019 • Padova IT - Circolo Nadir 
24-11-2019 • Rimini IT - JustFor1Day
25-11-2019 • Roma IT - Unplugged in Monti c/o Spazio Diamante
26-11-2019 • Pisa IT - Caracol Concerti Pisa 
27-11-2019 Torino IT - BLAH BLAH 
28-11-2019 •  Milano IT - Spazio Ligera 
29-11-2019 •  Firenze IT - Circolo Arci Progresso Firenze 
30-11-2019 •  Bologna IT - Freakout Club 
01-12-2019 •  Udine IT - Hybrida Space 
02-12-2019 Ljubljana SI - Klub Gromka, AKC Metelkova mesto
03-12-2019 Vienna AT - Grillx 
05-12-2019 Ivano-Frankivsk UA - Puppet Theater
07-12-2019 Odessa UA - St. Paul Church
08-12-2019 Kyiv UA - Ukraine Radio 

Toute la presse

Citations de presse

''Howling songs clôt la trilogie dans un parfait accomplissement. On y retrouve cette musique (…) habitée et très personnelle qui témoigne d'un talent unique'' (Sortir Ici - Lorient)

''Failing songs reste le chef d'œuvre de Matt Elliott, jamais avant lui en effet une telle ambiance lugubre et profonde n'avait été proposée et développée (…) Howling songs creuse dans le même sillon'' (Culturopoing)

''Howling songs clôt la trilogie commencé en 2005 avec Drinking songs et poursuivie avec Failing songs; une aventure hallucinée(…)'' (M-La-Music)

''Howling Song, le dernier volet de cette trilogie ''thérapeutique'' sortie chez Ici D'Ailleurs conclut en beauté cette métamorphose homérique où l'homme renoue avec ses origines slaves'' (Nuke)

''Disséquant nos émotions et s'amusant avec nos sens, Howling songs de par son extrême musicalité affirme ainsi un peu plus la belle montée en puissance de son auteur dont la personnalité et la dextérité d'écriture n'ont pas de cesse de s'affiner, et de croitre au fur et à mesure de ses sorties'' (Noise)

''Ce disque exigeant et passionnant mérite qu'on lui accorde une écoute attentive'' (Eldorado)

''La vraie nature de cet homme étrange, sentimental (…) est de piétiner les étiquettes pour inventer son propre monde musical dans lequel il compose d'hallucinants morceaux de bravoure remplis d'inquiétude et de hurlements'' (Le petit bulletin)

''L'écoute de recueil de chansons hurlantes ne vous laissera forcément pas indifférent, ni indemnes'' (Musiq)

''L'auteur de Howling songs, qui a fait d'abord ses armes dans l'électro est un compositeur, un mélangeur et un arrangeur de génie qui sait en un même morceau faire cohabiter mélancolie et rage, mélancolie et destruction sonore'' (Not for tourists)

''Les compositions déchirantes et libérées qui figurent sur le nouvel opus de Matt Elliott «Howling songs» ne s'embarrassent pas du commercialement correct ou du format radio, elle se développent au gré de l'inspiration'' (Foutraque)

''La musique de Matt Elliott trouve sa raison d'être en étant à la fois dans un ailleurs et dans son époque'' (indiepoprock)

Biographie

Pour télécharger la biographie de "The Calm Before", merci de cliquer ici

Pour télécharger la biographie de "Only Myocardial Infarction Can Break Your Heart", merci de cliquer Ici

Pour télécharger la biographie de "The Broken Man", merci de cliquer ici.

Dossier de presse

Pour télécharger le dossier de presse de The Calm Before, merci de cliquer ici.

Pour télécharger le dossier de presse de Only Myocardial Infarction Can Break Your Heart, merci de cliquer ici.

Pour télécharger le dossier de presse de The Broken Man, merci de cliquer ici.

Pour télécharger le dossier de presse de Failing Songs, merci de cliquer ici.

Pour télécharger le dossier de presse de Howling Songs, merci de cliquer ici.

  • Bandcamp
  • Soundcloud
  • CD1D
  • IDA
  • fliqpe
  • Collection Oumupo